L'information scientifique sur le COVID-19
Veille médiatique par des étudiants en santé toulousains

L’épidémiologie, les tests et les nouveaux symptômes pédiatriques
L’épidémiologie, les tests et les nouveaux symptômes pédiatriques
Newsletter - 4 mai 2020

Flatten COVID

Les Newsletters FlattenCOVID passent à une par semaine : le lundi !

 

PROCHAINE NEWSLETTER : lundi 11 mai

Point épidémiologique

Au 2 mai 2020, la France comptait 168 518 cas déclarés de COVID-19 et 24 763 décès attribués à l’infection (1). 3 476 021 cas ont été confirmés à travers le monde dont 1 143 433 aux Etats-Unis qui comptent près de 66 760 décès. Le nombre de cas confirmés par jour en France diminue ainsi que le nombre de patients en réanimation (2).

Tests

Le test par RT-PCR est le seul test de diagnostic biologique recommandé pour la détection du SARS-CoV-2 lors de la phase aiguë de la maladie. Les tests antigéniques, consistant à détecter la présence de protéines spécifiques du SARS-CoV-2 sur des prélèvements naso-pharyngés, ne sont pas recommandés à ce jour par l’OMS pour cause de faibles performances en cas de charge virale basse (3).

 

L’OMS rappelle qu’il n’existe pas de preuve d’immunité protectrice contre le SARS-CoV-2 mais il semblerait que les anticorps (IgG et IgM) spécifiques du SARS-CoV-2 soient détectables dans le sang deux semaines après l’apparition des symptômes. Ainsi, les tests sérologiques permettent de déterminer si une personne produit des anticorps en réponse à l’infection mais en aucun cas ils ne statuent sur la contagiosité de cette personne (3).

Aujourd’hui la HAS indique les tests sérologiques en diagnostic initial, de rattrapage ou différentiel chez les patients symptomatiques ayant un test RT-PCR négatif, diagnostiqués cliniquement ou chez qui le test RT-PCR n’a pu être réalisé les 7 premiers jours de maladie. Ces tests sont également indiqués pour les personnels soignants et les personnels des hébergements collectifs non symptomatiques. Ces indications sont susceptibles d’évoluer (4).

Nouveaux symptômes pédiatriques

Il semblerait y avoir un lien entre des symptômes rappelant la maladie de Kawasaki et le COVID-19 chez l’enfant. Il s’agit d’un syndrome inflammatoire impliquant le coeur, les poumons et l’appareil digestif qui a été observé chez une vingtaine d’enfants âgés de 3 à 17 ans à l’hôpital Necker (5). Un cas a également été décrit aux États-Unis début avril chez une patiente COVID-19 de 6 mois (6) et d’autres cas de ce syndrome, dont certains chez des patients testés positifs, ont été rapportés au Royaume-Uni (7). Cette association est cependant à nuancer considérant l’augmentation habituelle des cas de maladie de Kawasaki observée à l'arrivée du printemps chaque année. La constitution d’un fichier central de recensement des cas de Kawasaki va être créée à des fins épidémiologiques. De plus, un lien entre des cas de myocardites infectieuses et de COVID-19 chez l’enfant a été confirmé par l’AP-HP, la causalité reste cependant à établir.

Nos dernières fiches

Image
Définition des cas et prise en charge des patients contacts
26 mars 2020
Définition des Cas et Prise en Charge des Patients ContactsDernière mise à jour de la fiche :  26/03/2020 à 11h00 Remarque préliminaire :Pour le moment (au 27/03/2020), la définition en…

Lire la suite…
Image
Protection du personnel hospitalier
26 mars 2020
Protection du Personnel HospitalierDernière mise à jour de la fiche :  26/03/2020 à 14h00 Dans l’état actuel des connaissances, la SF2H recommande, pour la prise en charge opérationnelle d’un patient…

Lire la suite…
Facebook Twitter Youtube Instagram
Me désabonner    |    Voir sur le navigateur

Références

(1) New Cases of COVID-19 In World Countries. John Hopkins UNiversity of Medicine.

(2) COVID-19 Dashboard by the Center for Systems Science and Engineering (CSSE) at Johns Hopkins University (JHU).

(3) Haute Autorité de Santé. Cahier des charges définissant les modalités d’évaluation des performances des tests sérologiques détectant les anticorps dirigés contre le SARS-CoV-2. 16 avril 2020.

(4) Haute Autorité de Santé. Premières indications pour les tests sérologiques du COVID-19. Communiqué de presse. 2 mai 2020.

(5) Florian Gouthière. Des enfants souffrent-ils d’une forme grave et atypique de Covid-19 au Royaume-Uni et en France? 29 avril 2020.

(6) Veena G. Jones et al. COVID-19 and Kawasaki Disease: Novel Virus and Novel Case. Preprint Hospital Pediatrics. Avril 2020.

(7) Paediatric Intensive Care Society. “PICS Statements: Increased number of reported cases of novel presentation of multi-system inflammatory disease”. 27 avril 2020.

Team Flatten COVID