Skip to main content

COVID-19 et le système cardiovasculaire

Lien : https://www.nature.com/articles/s41569-020-0360-5?fbclid=IwAR3HoFrfs6ePbGvNFTex6jz3dc0yA7Xfw3uwzwKcCLDmZn9nIYjejAuCM88

Date de parution : 05 mars 2020

Journal : Nature Review Cardiology

Peer Reviewed : Oui 

Université/Institut : Department of Cardiology, First Affiliated Hospital of Zhengzhou University, Key Laboratory of Cardiac Injury and Repair of Henan Province, Zhengzhou, China, Department of Cardiology, First Affiliated Hospital of Xinjiang Medical University, Urumqi, China.

Type : Revue de littérature

Il semblerait que l’infection des cellules humaines par le SARS-COV-2 est permise par la protéine ACE2, jouant le rôle de récepteur dans les cellules pulmonaires. Ce récepteur  étant présent au niveau des cellules cardiaques, le virus pourrait les infecter également. Or, il semblerait que le inhibiteurs du SRAA augmentent l’expression de ACE2. Ainsi, les patients sous traitement antihypertenseur interagissant avec le SRAA (IEC et sartans) doivent être particulièrement surveillés. 

Des lésions cardiaques aiguës induites par l’infection ont été observées en Chine et, dans certains cas, les symptômes cardiaques (oppression thoracique et palpitations) ont été observés avant les symptômes respiratoires. 

Les maladies cardiovasculaires (notamment diabète, maladie coronaire et hypertension) peuvent augmenter la sévérité des symptômes pulmonaires et cardiaques. De plus, la probabilité d’insuffisance cardiaque étant augmentée en cas d’infection, les patients ayant un syndrome coronarien aigu ont un moins bon pronostic. Enfin, les plus de 60 ans (et notamment ceux présentant des comorbidités) sont plus facilement infectés et présentent plus souvent des symptômes systémiques et des pneumonies sévères. 

Une protection cardiovasculaire lors du traitement des patients atteints de COVID-19 devrait être considérée car des troubles du métabolisme lipidique et glucidique ont été observés chez des patients guéris du SARS-COV-1. Il est également particulièrement important de surveiller le risque de toxicité cardiaque lors de la prise de traitements antiviraux.

One thought to “COVID-19 et le système cardiovasculaire”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *