Skip to main content

Impact attendu du confinement en Ile-de-France et stratégies de sortie du confinement

Lien : https://www.epicx-lab.com/uploads/9/6/9/4/9694133/inserm-covid-19_report_lockdown_idf-20200412.pdf

Date de parution : 12 avril 2020 

Journal : mdRxiv

Peer-Reviewed : en cours

Université/ Institut

  • INSERM

Type : Article

Méthode

En divisant la population en 3 classes d’âges et en utilisant un modèle de compartimentation des sujets, l’équipe a comparé 4 indicateurs entre une situation d’évolution épidémique sans intervention et des situations où sont combinées différentes mesures de distanciation sociale: fermeture des écoles, isolement des personnes âgées, télétravail…

Les 4 indicateurs sont le taux d’attaque, le délai et l’amplitude du pic épidémique et le taux d’occupation des lits en unités de soins intensifs.

 

Résultats 

Le confinement strict réduit le taux de transmission (le R0 passe de 3 à moins de 0.68) ainsi que le taux d’occupation des lits en soins intensifs. Un confinement plus souple réduit plus légèrement le taux de transmission et ne permet pas la réduction de l’occupation du taux d’occupation des lits en soins intensifs. 

 

Levée du confinement

Le moment charnière est ensuite la levée du confinement, par comparaison à une stratégie sans intervention : 

  • Un déconfinement total et sans mesures complémentaires entraînerait un simple retard et un faible diminution de l’amplitude du pic. L’estimation du taux d’occupation des lits en USI/réa serait 40x supérieur aux capacités.
  • En revanche, un déconfinement progressif en maintenant les écoles fermées et les séniors confinés réduit l’amplitude et le délai du pic épidémique de 40 à 80%.

La levée du confinement sans stratégie entraînerait des effets rebonds importants car la proportion immune de la population est très faible.

 

Plusieurs trajectoires de déconfinement à partir de mai ont été étudiées. Il semble que l’isolement de plus de 75% des cas testés positifs au COVID (symptomatiques ou non) permettrai une rapide réduction du nombre de lits occupés mais induirait un risque de ré-augmentation de l’incidence et taux d’occupation des lits à partir du mois d’août. 

Des mesures de distanciation sociale doivent être prise pour les cas confirmés et l’isolement de 25% des cas accompagné de mesures strictes (télétravail généralisé, fermeture des écoles, isolement des seniors, fermeture des lieux d’activités non-essentielles) ou de 50% des cas avec des mesures moyennes semblent permettre une diminution durable de l’incidence et du nombre de lits occupés. Néanmoins le nombre de lits occupés resterait élevé (>500) tout cet été. 

 

Importance des tests

Il semble essentiel de tester les patients pour adopter une stratégie d’isolement des cas confirmés.

 

Discussions

Estimations et biais

Les projections sont basées sur des données franciliennes mais semblent cohérentes d’un point de vue qualitatif avec les observations en Italie. 

Il est à noter que les matrices de contacts sur lesquelles sont basées les estimations ne sont pas adaptées aux situations de confinement.

 

La capacité des USI/Réa sera dépassée quelque soit la stratégie choisie mais le sera plus fortement si aucune n’est adoptée. Et un dépassement plus large entraînerait la nécessité de mesures strictes plus longtemps (sur toute l’année suivante par exemple).

 

Mesures suivant la levée du confinement

Le confinement permet un changement de paradigme permettant éventuellement un maintien à plus long terme des mesures de distanciation sociale des travailleurs.

La réouverture des écoles devrait être envisageable pour l’automne/hiver après une réévaluation selon les résultats des mesures de déconfinement établies. 

L’élargissement maximal des capacités des USI/Réa a été mis en place et des investissements pour augmenter les capacités pourraient permettre d’accélérer l’immunisation de la population. 

 

Conclusion

Les résultats présentés ici sont spécifiques de la région Ile-de-France mais des estimations pour les autres régions seront nécessaires pour envisager les meilleures stratégies de sortie. 

 

One thought to “Impact attendu du confinement en Ile-de-France et stratégies de sortie du confinement”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *