Skip to main content

Une Thérapie Anti “Cytokine-Storm” Prometteuse contre COVID-19 : Le Foie Artificiel Système d’Épuration Sanguine

Lien : https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S209580992030062X?via%3Dihub#b0120

Date de parution : 20 mars 2020

Journal : ScienceDirect (publié par Elsevier)

Peer-Reviewed : Oui

Université : First Affiliated Hospital, Collège de Médecine, Université de Zhejiang et Hôpital de Shulan, Université de Zhejiang Shuren (Hangzhou, Chine)

Type : Article

L’hypercytokinémie (aussi appelé “cytokine-storm”), est une caractéristique d’infection sévère fréquemment rencontré pour SARS, MERS, et les grippes (H5N1 et H7N9), et semble être présent chez les patients sévèrement atteints par le COVID-19.

la létalité des coronavirus et des grippes est reliée à l’induction d’une réponse immune excessive et aberrante, associée à de sévères pathologies pulmonaires, menant souvent au décès. Limiter cette réponse est une piste envisagée pour réduire la mortalité des cas sévères à la suite d’échecs de traitement  sous corticostéroïdes.

Ayant démontré son efficacité auprès des patients SARS ou atteint de grippe sévère, le Foie Artificiel Système d’Épuration Sanguine (FASES) pourrait être efficace dans le cas du COVID-19 (voir figure). Déjà testé en Chine, cette technique de dialyse combinée à un échange de plasma, aurait montré de bons pronostics dans le traitement de cas sévères ou critiques du COVID-19 avec “cytokine-storm”.(1)

Un rapport de The Expert Consensus (2) cite les indications suivantes du FASES dans la thérapie de cas sévère et critique de patients atteint du COVID-19 :

  • Concentration plasmatique en marqueurs d’inflammation :
    • >= 5 fois la limite supérieure normale 
    • OU hausse du jour > 1 fois la limite 
  • ET Progression journalière rapide de l’atteinte pulmonaire >= 10%, basée sur imagerie pulmonaire (scanner ou radiographie)
  • OU Comorbidités requérant une FASES thérapie.

De plus amples études doivent être menées : d’abord des études cliniques multi-centriques avec démonstration de la capacité à épurer les cytokines pro-inflammatoires et d’autres afin de mieux comprendre la réponse immune contre le COVID-19 et ainsi mieux la rééquilibrer.

Liens complémentaires :

(1) Lien vers l’essai de thérapie en Chine : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/32096367

(2) Lien vers le brevet : https://patents.google.com/patent/CN104524653A/en

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *